TABARLY, le Film

Affiche Tabarly

Tabarly : la symbiose parfaite entre un homme, un bateau et la mer.

 Parrainé par l'Association Eric Tabarly, le film de Pierre Marcel évoque le parcours hors norme du marin et son extrême sensibilité. S'appuyant sur une documentation unique d'archives radiophoniques et audiovisuelles, françaises et étrangères, professionnelles et amateures, inédites pour la plupart, le documentaire nous fait revivre les courses au large, les arrivées discrètes ou triomphales, en solitaire ou en équipage, au long des trente cinq années de suprématie des Pen Duick sur toutes les mers du monde.

 

Le film "Tabarly" réunira plus de 100 000 spectateurs au cinéma et sera salué par la critique lors de sa sortie en juin 2008.

En 2009, Pierre est nominé aux César dans la catégorie "meilleur documentaire".

Les ventes de dvd seront très importantes.

Le film participera à plus de 30 festivals dans le monde entier : USA, Royaume Uni, Australie, France, Espagne, Belgique, Pologne, Islande, Ecosse, Suisse...


Télécharger l'affiche du film "Tabarly" !

Affiche "TABARLY" Affiche "TABARLY" (709.0 kB)

Le film vu par Pierre Marcel.

portrait pierre

"J'ai voulu au travers de ce film qu'Eric Tabarly, à la réputation d'homme discret, se raconte, avec ses mots et son authenticité. Plutôt qu'un commentaire classique, la voix-off du film est celle d'Eric. Après tout, qui mieux que lui pouvait nous parler de sa vie ? Le destin de ce grand marin est intimement lié à l'incroyable histoire d'un bateau : Pen Duick. Acteur permanent de la vie du navigateur, il sera son premier bateau mais aussi celui avec lequel il disparaîtra. Tabarly ne cessera jamais de se battre pour que " son " Pen Duick continue de naviguer. Eric Tabarly et Pen Duick sont les deux héros de ce film qui, je l'espère, incitera à prendre la mer." Pierre Marcel, réalisateur.

 


Le film vu par Jacques Perrin.

jacques perrin

"On souhaite s'approcher de ceux que l'on admire, pour les écouter, les connaître. Mais ces hommes-là ne racontent pas leur histoire, ils la vivent. Rencontrer Eric est déconcertant. Un homme de discrétion et d'humilité. Une présence, imposante. Des mots simples et un humour pudique. Je regrette de ne pas l'avoir mieux connu. Mais si je l'avais connu davantage, en aurais-je su beaucoup plus ?

Si Tabarly ne voulait pas être un homme à messages, il demeure pour toujours exemplaire." Jacques Perrin, producteur.